Les grands diplômés

Fier de ses diplômés, le Cégep Garneau désire rendre hommage à certains d’entre eux, qui ont un profil exceptionnel, qui se distinguent par leur parcours et, aussi, par leur attachement envers l’institution. Ils sont des sources d’inspiration…

Tous les ans, le Cégep dévoile une série de grands diplômés. 

Anick Dumontet
Anick Dumontet

Anick Dumontet

Lettres – 1991

Anick Dumontet est une chroniqueuse et une animatrice très connue. On dira d’elle qu’elle est « un véritable rayon de soleil ». Bachelière en communication publique, elle est présente à la télévision depuis près de 20 ans… à Sucré Salé, Salut Bonjour, La Poule aux œufs d’or, le Téléthon Opération Enfant Soleil et à La Roue de fortune. Elle ira à la rencontre des gagnants partout au Québec et nous fera partager leur bonheur. Elle a publié un premier livre en 2016, Recettes réconfortantes de maman qui est déjà un best-seller.

« Pour moi la période du Cégep a été une période de transition très intéressante. C’est à ce moment que j’ai réalisé que mes intérêts se dirigeaient vers le milieu artistique. Au désespoir de ma mère qui voulait que je fasse Sciences pures, j’ai choisi de faire mon DEC en Arts et Lettres! J’ai adoré mes cours d’histoire de l’art et nos escapades à Montréal pour analyser l’architecture du centre-ville et visiter les différents musées. J’ai été complètement fascinée par les cours de cinéma qui me permettent encore aujourd’hui d’écouter les films autrement. Je me compte encore chanceuse pour mes cours de langue qui m’ont permis d’étudier l’espagnol directement en Espagne pendant plus d’un mois. Ces années m’ont permis de réaliser que je pouvais vraiment me diriger encore plus loin dans un milieu qui soutenait les esprits créatifs et qui m’a permis de travailler dans le domaine de la télévision. »

Crédit photo : Pierre Manning

Alex Harvey
Alex Harvey

Alex Harvey

Sciences humaines – 2008

Alex Harvey est un athlète de haut niveau. Il remporte, à 23 ans, les Championnats du monde U-23. Ces succès relèvent d’autant plus de l’exploit qu’Alex réussit ce tour de force tout en poursuivant, en partie à distance, ses études à temps partiel en droit à l’Université Laval. Sa carrière atteint de nouveaux sommets à 27 ans alors qu’il ajoute à son palmarès deux médailles lors des Championnats du monde à Falun en 2015. 

Alex, année après année, appuie des causes pour la persévérance scolaire en donnant, entre autres, des conférences dans les écoles pour expliquer aux jeunes élèves l’importance de se fixer des objectifs, d’établir des moyens pour les atteindre et de ne jamais lâcher.

En plus d’être un des plus grands athlètes canadiens, Alex, par son attitude et son dévouement, est un modèle pour les jeunes et toute la société.

Bruno Pelletier
Bruno Pelletier

Bruno Pelletier

Sciences humaines – 1982

Bruno Pelletier est un auteur-compositeur-interprète de dimension internationale. On le verra dans l'opéra rock signé Plamondon-Berger, La légende de Jimmy puis dans Starmania. Enfin, les années Notre-Dame de Paris seront marquantes, c’est un véritable triomphe auprès de toute la francophonie. Il fera de nombreux albums, incarnera le rôle-titre du spectacle musical Dracula où il s'impliquera également à titre de directeur artistique et coproducteur. De nouveau un franc succès. Malgré un niveau d’activité très intense, il s'implique dans la Fondation canadienne Rêves d'enfants, qu'il parraine depuis de nombreuses années, et la Fondation québécoise du cancer. Bruno Pelletier est un homme généreux et près des gens.

« Mon passage au Cégep Garneau fut la plaque tournante et la transition de ce qu’allait devenir le restant de ma vie. J’y ai en effet gravité, c’est le moins qu’on puisse dire, pour explorer et être en pleine recherche de ma petite personne un peu mêlée de l’époque. M’affranchissant non seulement de l’adolescence, mais aussi d’un parcours un peu tracé d’avance pour moi, c’était un peu mon entrée dans le monde adulte véritable! À cette époque nul n’aurait cru, dans mon entourage, que je deviendrais un artiste à part entière, pas même moi! Et même si j’ai changé plusieurs fois de branches pour finir avec un diplôme en Sciences humaines, ce parcours un peu chaotique fut, à la fin, un très beau moment de transition de vie.

Je me suis lancé par la suite dans ma carrière d’auteur-compositeur-interprète de façon très approximative pour finalement déboucher, avec les années, sur quelque chose de concret et de valorisant.

Je garde de mon passage au Cégep Garneau un souvenir heureux de toutes ces rencontres amicales et professorales qui m’ont vraiment beaucoup apportées.»

Élise Paradis
Élise Paradis

Élise Paradis

Baccalauréat international – 2002

Elise est professeure adjointe à l'Université de Toronto à la Faculté de pharmacie et à la Faculté de médecine. Elle est aussi une chercheuse au Centre Wilson. Elle a également été professeure adjointe à l'Université de Californie, San Francisco.

Après ses études collégiales, Elise a décroché l’importante bourse TD Canada Trust pour son engagement communautaire. Après son Baccalauréat ès arts et sciences à l'Université de Toronto, elle a obtenu une Maîtrise ès arts en sociologie (2010) et un Doctorat en sociologie de l’éducation à l'Université Stanford (2011).

Sa recherche sur les pratiques collaboratives de provision des soins de santé a récemment été reconnue par une Chaire de Recherche du Canada, niveau 2.

Son parcours est exceptionnel et la personnalité d’Elise l’est tout autant. Près des gens, attachée à comprendre et aider, Elise est parmi celles qui changent le monde


Emmanuel Bilodeau
Emmanuel Bilodeau

Emmanuel Bilodeau

Sciences humaines – 1983

Acteur, humoriste, Emmanuel Bilodeau a joué de nombreux rôles au cinéma, au théâtre et à la télévision.

Bachelier de l'Université de Montréal en Droit, membre du Barreau du Québec en 1988, il choisit de s’inscrire à l'École nationale de théâtre. Sa passion pour les arts de la scène s’est révélée alors qu’il était membre de la Ligue d’impro au Cégep et ceci changera le cours de sa vie!

On l’a vu endosser le personnage complexe de René Lévesque, rôle qui lui vaudra un prix Gémeaux. Il obtiendra aussi le prix Jutra du meilleur acteur de soutien pour Un crabe dans la tête. Il a mis en scène le Gala chiâlage pour le Festival Juste pour rire 2013, pour ensuite se consacrer à son premier One Man Show intitulé Le One Manu Show.

Artiste polyvalent, talentueux et d’une incroyable énergie, récompensé par de nombreux prix, Emmanuel est aussi un être engagé dans plusieurs causes sociales.


François Morency
François Morency

François Morency

Lettres – 1985

François Morency est un humoriste, animateur et comédien québécois. Alors qu’il complétait un Baccalauréat en journalisme à l'Université Laval, ses performances à la ligue universitaire d’improvisation étaient remarquées. Il fera l'École nationale de l'humour où son talent est manifeste. François Morency aura fait de la scène, de l'improvisation, de l'animation, de la télé et de la radio.

François Morency est l’un des humoristes les plus appréciés par les Québécois.

« En 1984, j'étais le parfait cégépien de mon époque : cheveux absurdes, chemise de chasse et bottes Kodiak.

J'étudiais en Lettres, passionné d'écriture sans trop savoir où cela allait me mener. Officiellement, l'humour n'est entré dans ma vie que quelques années plus tard, mais grâce aux cours d'anglais de Garneau, j'ai pu comprendre ce que disait David Letterman, qui allait devenir à la fois mon idole et mon modèle. J'ai pleinement profité de ce que le Cégep avait à offrir : les cours avec des profs compétents, les infrastructures sportives et oui, les quelques partys.

Après plus de 20 ans de carrière où la scène, la radio et la télé ont occupé la majeure partie de mon temps, lorsqu'en 2012 j'ai écrit un livre qui allait devenir cinq fois best-seller, j'avais en tête le conseil de ce professeur d'écriture de Garneau qui nous répétait sans cesse : « gardez votre souffle, ne précipitez pas les mots, ils viendront en temps et lieu. »

Joseph Facal
Joseph Facal

Joseph Facal

Sciences humaines – 1981

Né à Montevideo en Uruguay, Joseph Facal arrive au Québec à neuf ans. Son profil de carrière est exceptionnel : après son Doctorat en sociologie à  l'Université de Paris-Sorbonne, il s’intéressera tout de suite à la politique. Il deviendra ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration, président du Conseil du Trésor et ministre d’État à l’Administration et à la Fonction publique. Joseph Facal est aujourd’hui professeur agrégé à HEC Montréal où il enseigne la sociologie et le management et chroniqueur au sein de différents médias. Dans ses prises de positions publiques, il prône la souveraineté du Québec, la défense de l'identité culturelle et de la mémoire historique du Québec francophone et la modernisation du modèle québécois de développement.

« Je suis entré au Cégep Garneau comme étudiant à l’automne 1977. Je n’avais pas la moindre idée de ce que je voulais faire dans la vie. Je venais de terminer mon parcours de niveau secondaire au Collège des Jésuites (aujourd’hui devenu le Collège Saint-Charles-Garnier). Beaucoup d’ex-étudiants de cette institution allaient ensuite à Garneau. Question de proximité sans doute. Ce choix, fait un peu au hasard, je ne l’ai jamais regretté. J’y ai rencontré des professeurs qui m’ont marqué pour la vie – surtout Marc Simard en Histoire et Jean Salmon en Science politique -, qui ne furent pas étrangers à mes choix de vie ultérieurs. J’y ai aussi trouvé un milieu où j’allais de découverte en découverte. Première « découverte » : les filles! À mon époque, mon école secondaire ne comptait que des garçons. Soudainement, je fréquentais des filles. Ce ne fut pas, je l’avoue, sans impact négatif sur mes premiers résultats scolaires. Au-delà des cours, j’ai aussi découvert l’Association étudiante, le journal étudiant, la radio étudiante, bref, je me suis initié à la dimension citoyenne de notre existence, ce qui m’a puissamment servi plus tard. Je garde de mes années à Garneau un merveilleux souvenir. »

Luc Dupont
Luc Dupont

Luc Dupont

Sciences humaines – 1984

Professeur, auteur, conférencier, le nom de Luc Dupont  est intimement lié à la publicité. Après avoir exercé le métier de publicitaire chez Cossette Communication-Marketing, il a poursuivi des recherches doctorales sur l'image publicitaire au Département de sociologie de l'Université Laval.

Depuis 2002, Luc Dupont est professeur au Département de communication à l'Université d'Ottawa. Il donne les cours de publicité, de relations publiques, de culture populaire et de médias.

Ses ouvrages ont été publiés en anglais, en espagnol, en chinois, en russe, en tchèque, en vietnamien et en coréen!

Souvent appelé à commenter l’actualité publicitaire dans les médias, son analyse, livrée avec simplicité et compétence, permet de mieux comprendre ce qui se passe autour de nous.  Ses conférences révèlent un homme qui a une réelle passion pour la communication et le monde qui nous entoure.

Luc Langevin
Luc Langevin

Luc Langevin

Sciences de la nature – 2002

Luc Langevin constitue un phénomène unique. Il est un créateur d’illusions…

Alors qu'il termine une Maîtrise en optique et commence un Doctorat en biophotonique, la société de production Téléfiction découvre le potentiel du jeune artiste lors d'un casting et lui propose sa première série télé. C'est ainsi qu'en mai 2009, Comme par magie est diffusée pour la première fois sur les ondes d'ARTV, permettant ainsi à Luc de fusionner son talent d'illusionniste et son bagage scientifique. Encouragé par le succès de ses émissions, Luc Langevin produit en août 2013 son premier spectacle : Réellement sur scène. Celui-ci remporte un succès sans équivoque! Pour la première fois, l'illusionniste présentera, en 2016, son spectacle au Casino de Paris, en France.  Les critiques sont unanimes : LANGEVIN - Créateur d'illusions est un succès. 

Luc Langevin est aujourd'hui devenu la nouvelle référence en tant qu'illusionniste, se démarquant par son charme, son talent naturel de communicateur, ainsi que par la créativité et la précision de sa magie. Peu d'illusionnistes à travers le monde ont pu atteindre ce niveau de crédibilité et de notoriété, en si peu de temps. Luc Langevin est aussi un être engagé auprès de la société et s’investit dans plusieurs causes sociales et communautaires.

Marc Chabot
Marc Chabot

Marc Chabot

Sciences humaines – 1971

Détenteur d’une maîtrise en philosophie de l’UQTR, Marc Chabot a enseigné cette discipline au Cégep Garneau durant 35 ans. Il est aussi écrivain. Ses publications (livres en solo, en duo ou en collectif, conférences, articles de revue) portent notamment sur l’histoire de la philosophie québécoise, les rapports hommes-femmes, le suicide, la littérature et la culture.

Auteur de nombreux textes de chansons (environ 125 enregistrées sur disque), il compte parmi ses interprètes Richard Séguin, Claire Pelletier, Luce Dufault. Depuis 2001, il donne des ateliers d’écriture au Festival en chanson de Petite-Vallée. Le prix Luc-Plamondon lui a été décerné en 2010 par la Fondation SPACQ (Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec).

Pascale Fournier
Pascale Fournier

Pascale Fournier

Sciences humaines – 1994

Pascale Fournier est professeure titulaire à la Section de droit civil de l'Université d'Ottawa et commissaire à la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse. Titulaire de la Chaire de recherche sur le pluralisme juridique et le droit comparé, Pascale est affiliée à différents centres de recherche. Elle enseigne les droits et libertés, le droit comparé de la famille ainsi que l'analyse critique du droit. 

Détentrice d’un doctorat en droit de l'Université Harvard, Pascale a enseigné le droit à l'Université d'État d'Haïti, à l'Université McGill, à l'Université pour la Paix du Costa Rica et à l'Institut de recherche sur le droit des femmes en Iran.  En 2008, elle a agi à titre d'experte consultante auprès du Programme des Nations Unies pour le développement sur la question du droit à l'égalité des femmes musulmanes en Tunisie, en Égypte, en Malaisie et au Nigéria.

« C’est à Garneau que j’ai développé ma curiosité envers les êtres humains et ma passion pour la diversité qui les anime, les rêves et les désirs qui les traversent, les dieux qu’ils vénèrent secrètement ou publiquement, les vérités qui les possèdent et les dépossèdent. Je me suis perdue mille fois dans la salle des Pas perdus, au sens philosophique et existentiel. Sans cette quête qui était à la fois permise et encouragée, je n’aurais pas pu ou pas su comment et pourquoi chercher ma route. »


Raymond Laflamme
Raymond Laflamme

Raymond Laflamme

Sciences de la nature – 1979

Raymond Laflamme est un scientifique au parcours exceptionnel : il est le directeur fondateur de l'Institute for Quantum Computing (IQC) et membre fondateur de l'Institut Perimeter pour la physique théorique. Le Dr Laflamme est le directeur scientifique fondateur de QuantumWorks, il est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en informatique quantique, et professeur au Département de physique et d'astronomie à l'Université de Waterloo.

Il a complété son doctorat à l'Université de Cambridge sur les aspects de la relativité générale et la cosmologie quantique sous la direction de Stephen Hawking. Il obtenait une bourse Killam post-doctorale à l'UBC, et une bourse post-doctorale à Peterhouse College, Université de Cambridge. De 1992-2001, le Dr Laflamme a travaillé comme chercheur au Laboratoire de recherche de Los Alamos, où ses intérêts sont passés de la cosmologie à l'informatique quantique. L'un des problèmes les plus difficiles à résoudre dans le traitement quantique de l'information est de protéger celle-ci contre les erreurs introduites par le bruit et la destruction de la cohérence quantique. Monsieur Laflamme est devenu un pionnier de la protection contre ce type de dégradation en élaborant des codes de correction des erreurs qui protègent l'information.

Alexandre Laganière
Alexandre Laganière

Alexandre Laganière

Baccalauréat international – 2011

On parle d’Alexandre comme « le footballeur au grand cœur », comme un « modèle d’engagement ».

Membre illustre des Élans, cet athlète est aussi impliqué dans les activités les plus diversifiées! Alexandre quitte le Cégep Garneau pour étudier l’entrepreneuriat et le marketing à HEC Montréal et, aussi, pour évoluer au sein des Carabins. Après plusieurs initiatives et réalisations dans les milieux universitaire, sportif et communautaire, Alexandre est aujourd'hui reconnu pour son leadership, ses qualités de rassembleur, son dynamisme et ses talents d’orateur.

Pour Alexandre, « être heureux, c’est aider les autres! » En plus d’être un modèle d’engagement étudiant, sa définition du bonheur a de quoi en inspirer plusieurs.


Alexandre Morais
Alexandre Morais

Alexandre Morais

Sciences humaines – 1998

Alexandre est connu par ses rôles dans des émissions jeunesse à la télévision pour lesquels il obtient deux nominations aux prix Gémeaux et deux nominations au Gala Artis. Sa carrière d’animateur sera aussi récompensée par une nomination aux prix Gémeaux. Après sa formation au Conservatoire d’art dramatique de Québec, il foulera les planches des théâtres de la ville avant d’apparaître pour la première fois à la télévision.  

« Garneau, Garneau, Garneau! Que de beaux souvenirs pour moi. Le début de tout. Ma bougie d'allumage. Effectivement, mon désir de devenir comédien professionnel est venu durant mes années au collège. Dès le début de ma première année, j'ai fait partie du club d'impro, de la troupe de théâtre et j'ai participé à Cégeps en spectacle. À ma grande surprise, je travaillais avec des gens d'expérience, des artistes déjà très établis dans le milieu. On m'a encouragé, on m'a inspiré, on m'a donné tous les outils nécessaires pour poursuive ce rêve qui germait en moi. MERCI, merci, merci, de tout cœur! »

Anne Demers
Anne Demers

Anne Demers

Sciences humaines – 1984

Anne Demers compte plus de 20 ans d’expérience à la direction générale d’entreprises et d’organismes à but non lucratif. Dynamique et engagée, son passage à Garneau l’a amenée à développer des compétences et des intérêts qui la guideront notamment vers un parcours universitaire en philosophie et en droit, mais également avec un intérêt de redonner à la communauté. Son implication bénévole au sein d’organismes n’a pas cessé depuis ses études collégiales. Gestionnaire dotée de leadership sur les plans stratégiques et de communications, et appréciant la richesse des relations interpersonnelles, elle conserve un précieux souvenir de ses études au Cégep, tant sur le plan scolaire que social. Actuellement présidente-directrice générale de l’Association des diplômés de l’Université Laval, elle est fière d’être diplômée du Cégep Garneau.


Charles-Hubert Déry
Charles-Hubert Déry

Charles-Hubert Déry

Sciences humaines – 1997

Il était un étudiant engagé, déjà actif comme vice-président aux finances au sein de son association étudiante. Il termine ses études à HEC Montréal où il obtient son Baccalauréat en comptabilité publique avant de commencer sa carrière dans le domaine de la comptabilité et de la finance. Passionné par l’entrepreneuriat, il fonde en 2006 une compagnie de consultation spécialisée dans l’accompagnement d’entreprise en démarrage. Au cours de ces années, il accompagnera plus d'une centaine d’entreprises en gestion conseil notamment via la réalisation de plans d’affaires, de prévisions financières et de recherche de financement. Déterminé à supporter toujours plus d’entreprises, il lance en 2012 une application budgétaire en ligne destinée spécifiquement aux entrepreneurs. Utilisé par des milliers d’entrepreneurs, il aspire désormais à faire de BUDGETO le leader mondial des outils financiers interactifs destinés aux entrepreneurs et aux entreprises en démarrage.

Élise Marcotte
Élise Marcotte

Élise Marcotte

Sciences humaines – 2008

Élise Marcotte a commencé la nage synchronisée à l’âge de 5 ans. Elle aura une carrière sportive exceptionnelle : en 2004, elle récolte le bronze aux Championnats du Monde junior. À sa première année senior, elle participe aux Championnats du Monde FINA, à Melbourne, et remporte la médaille d’argent aux Jeux panaméricains à Rio de Janeiro. En 2008, elle fait partie de l’équipe canadienne qui se taille une place aux Jeux Olympiques de Beijing et termine 4e à l’épreuve par équipe. Aux Championnats du Monde de 2009, à Rome, et en 2011, à Shanghai, ses coéquipières et elle remportent le bronze à l’épreuve combinée et se classent au pied du podium en équipe et en duo. À l’été 2011, Élise remporte l’or en duo et en équipe aux Jeux panaméricains, les qualifiant automatiquement pour les Jeux Olympiques. À Londres, en 2012, elle fait partie de la délégation canadienne et se classe au pied du podium en 4e place dans les épreuves de duo et d’équipe.

Tout en s’entraînant plus de 40 heures par semaine entre 2008 et 2012, Élise a complété son Baccalauréat en administration marketing à l’UQAM. Elle a pris sa retraite du sport en 2012 à la suite des Jeux de Londres et a complété une maîtrise en marketing des HEC Montréal en 2014. Elle a développé un goût pour l’entreprenariat et travaille en marketing en plus de continuer à inspirer de jeunes nageuses partout au pays.

Émilie Bibeau
Émilie Bibeau

Émilie Bibeau

Lettres – 1999

Son coup de cœur pour le théâtre se déclare au Cégep où elle prend part à la troupe de théâtre musical. Émilie Bibeau poursuit ensuite ses études au Conservatoire d’art dramatique de Montréal et commence une carrière de comédienne en 2002.

Depuis, on peut la voir autant au théâtre qu’à la télévision. En plus de travailler sous la direction de Serge Denoncourt, René-Richard Cyr et Claude Poissant, elle foule les planches du TNM où elle incarne la Ophélie de Hamlet et une des Albertine de Tremblay dans Albertine en 5 temps. Le grand public a pu s’attacher à elle dans plusieurs émissions, notamment grâce à Rosalie, son personnage de déficiente intellectuelle dans le téléroman Annie et ses hommes et son rôle de Lucie Lamontagne dans Unité 9.


Crédit photo : Maude Chauvin

Évelyne Audet
Évelyne Audet

Évelyne Audet

Arts et Lettres – 2001

Originaire de la Malbaie, Evelyne Audet est animatrice à la télévision québécoise. Elle est chroniqueuse et animatrice de plusieurs émissions de télé ainsi que vidéo-journaliste à La Presse. Ses plus récents reportages vidéo lui ont valu deux nominations aux prix Gémeaux 2015, dont une dans la catégorie meilleure animation.

En 1999, elle remporte le prix de la Personnalité jeunesse du Québec. En 2002, elle reçoit un diplôme du Collège des animateurs radio-télé de Québec et complètera sa formation par un Baccalauréat en droit/journalisme/langue anglaise à l’Université Laval, en 2008.

« J'ai eu la chance d'étudier au Cégep Garneau de 1999 à 2001. J'étais alors membre de l'équipe de soccer féminine, tout en faisant partie du programme de cinéma. C'est grâce à ce programme d'études que mon amour pour les plateaux de tournage est né; j'ai immédiatement su que je voudrais en faire un métier et j'ai pu orchestrer mes futures expériences en conséquence. Si mettre un pied dans le milieu médiatique est ardu, y rester est un défi olympien. Toutefois, quand on a la conviction qu'on est au bon endroit, l'acharnement au travail se fait beaucoup plus aisément, et c'est le Cégep qui m'a donné cette conviction.

J'ai la chance aujourd'hui de mener une carrière médiatique bien remplie en étant journaliste à La Presse et animatrice sur les chaînes V et Évasion. Mon passage au Cégep Garneau fait partie intégrante de mon succès! »

François Paradis
François Paradis

François Paradis

Sciences humaines – 1976

Communicateur, animateur, politicien : François Paradis est une personnalité publique des plus attachantes.

Détenteur d’un Baccalauréat en sciences politiques et en journalisme de l’Université Laval et diplômé du Centre de perfectionnement des journalistes de Paris, il a fait sa marque en animation, en journalisme et en réalisation d’émissions d’affaires publiques et d’information.

Pendant onze ans, il a également partagé le quotidien de jeunes et leur famille aux prises avec la maladie dans le cadre du Téléthon Opération Enfant Soleil. 

François Paradis a été élu député de la circonscription de Lévis le 20 octobre 2014 sous la bannière de la Coalition Avenir Québec pour laquelle il est porte-parole en matière de santé et de services sociaux ainsi que pour les aînés et la santé publique.

Guillaume Cyr
Guillaume Cyr

Guillaume Cyr

Arts et Lettres – 2002

Guillaume Cyr mène une belle carrière dans le monde du théâtre, du cinéma et de la télévision.

Son diplôme de l'École nationale de Théâtre en poche, il se lance dans un parcours intense. Son rôle dans Louis Cyr lui vaudra un prix Jutras en 2014 pour le meilleur acteur de soutien. Il consacrera toute son énergie et sa détermination à réussir et à apprendre.

« Vous devez croire en vos rêves, oui il y aura des réponses négatives, mais ce n'est pas grave, foncez et continuez d'y croire. »

Guillaume Perreault
Guillaume Perreault

Guillaume Perreault

Arts et Lettres – 1999

Passionné de vidéo dès la fin de son secondaire, Guillaume entre au Cégep Garneau en cinéma en 1999. Tout en perfectionnant ses connaissances à l’ère de transition entre l’analogique et le numérique, il y réalisera un court-métrage (Coup de Feu, 2001). Parallèlement, il fait la connaissance de Martin Genest qui le dirige comme acteur dans trois productions, ce qui redéfinira ses priorités artistiques et le fera plutôt pencher vers le jeu.

Il entre au Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2004, et dès sa sortie, les rôles se succèdent au petit écran.

Il est fondateur du Théâtre de la Planète Sauvage, une compagnie de théâtre de genre, avec laquelle il agira à titre de metteur en scène, concepteur, auteur et traducteur.


Hugo Girard
Hugo Girard

Hugo Girard

Techniques policières – 1994

Les souvenirs qu’Hugo Girard garde de sa formation en Techniques policières se reflètent dans sa discipline et sa capacité à travailler fort.

Policier pour la ville de Gatineau et homme fort tout à la fois, Hugo fait preuve de détermination pour atteindre le titre de l’homme le plus fort du monde en 2002. Après avoir remporté plusieurs titres en compétition de force, en Powerlifting et en Bodybuilding, il devient ambassadeur BMR, animateur de plusieurs émissions et aussi homme d’affaires, car il est propriétaire de centres d’entraînement.

Hugo continue de promouvoir les bienfaits de l’entraînement et du dépassement personnel à travers la conférence qu’il donne : La Force du dépassement.

Si on est la somme de ses expériences, alors Hugo, dit-il, doit une partie de lui à Garneau.

Ilrick Duhamel
Ilrick Duhamel

Ilrick Duhamel

Baccalauréat international – 2015

Ilrick est un étudiant qui a appris que ce ne sont pas que les résultats qui comptent, mais bien le cheminement. Malgré deux échecs scolaires à sa première année, il a saisi l’opportunité qu’offre l’échec pour se rebâtir en prenant le temps de s’intéresser, de s’ouvrir et de comprendre le monde qui l’entourait. Il s’est impliqué au sein de l’entreprise-école Garneau Travail, du Comité organisateur du Baccalauréat international et a laissé sa marque dans l’équipe de cross-country.

À travers ses engagements, il voulait apprendre des autres pour mieux comprendre qui il était lui-même. Incapable de réparer son vélo, il a pris l’initiative de mettre sur pied un atelier vélo pour la communauté collégiale, la Jeune COOP Roue-Libre. Finaliste national aux bourses Loran et TD Canada Trust, il est nommé étudiant par excellence au Québec pour l’ensemble de son œuvre par l’organisme Forces AVENIR. Diplômé du Baccalauréat international, il entame des études en génie industriel à l’Université Laval.

Ilrick Duhamel a une image de fonceur, la limite n’étant pas définie!


Johanne Bégin
Johanne Bégin

Johanne Bégin

Techniques policières – 1993

Nièce, mais avant tout fille d’un policier de la Sûreté du Québec, Johanne Bégin était destinée pour avoir une vie active, dédiée à sa carrière de policière puis à son sport préféré, le water-polo. De septembre 1989 à mars 1993, elle poursuit ses études en Techniques policières au Cégep Garneau. Quelques mois après sa graduation à l’Institut de police de Nicolet, elle sera embauchée par le Service de police de la Ville de Québec. Elle y travaillera 12 ans, ponctués par moments par sa passion du water-polo.

C’est en 1991 qu’elle devient membre de l’équipe nationale féminine de water-polo du Canada. Il n’en fallait pas plus pour que sa carrière de joueuse, puis d’entraîneuse prenne son envol. Elle y consacrera tout son temps, y méritera plusieurs honneurs et médailles et deviendra par la suite joueuse professionnelle en Italie. Sa formation de policière lui aura appris l’esprit de corps et aura fait d’elle une coéquipière exceptionnelle

Julie Perreault
Julie Perreault

Julie Perreault

Arts et Lettres – 1995

Julie Perreault est une actrice et une photographe. Dès la fin de son cégep, elle s’inscrit au Conservatoire d'art dramatique de Montréal et est promue en 1998.

On la verra tout d’abord au théâtre, au cinéma et à la télévision dans différentes séries dont la dramatique quotidienne 30 Vies.

Julie Perreault développe une passion pour l'image et la lumière alors qu’elle est sur un plateau : elle commence à pratiquer le métier de photographe en dehors des tournages.

Elle travaille librement et est souvent appelée à réaliser des photos pour des magazines et portraits d'artistes québécois.

Louis-Georges Girard
Louis-Georges Girard

Louis-Georges Girard

Sciences de l’administration – 1973

Louis-Georges Girard est un acteur et scénariste québécois. Il a terminé l’École de barreau du Québec et a enchaîné avec le Conservatoire d’art dramatique de Québec. 

Multiples et variés sont les rôles qu’il a défendus avec assurance, sensibilité et talent. Louis-Georges Girard a participé à certains des téléromans et des séries les plus populaires de l’histoire de la télévision québécoise. Au théâtre, l’acteur a tenu l’affiche dans plus de quarante productions. Cet artiste accompli possède de nombreux talents, car il agit aussi comme metteur en scène, scénariste et traducteur.

« Inscrit au Cégep en administration, j’ai poursuivi à Laval en droit pour devenir ce que je suis aujourd’hui : comédien… Drôle de parcours? Peut-être, mais indissociable de deux choses que j’ai acquises à Garneau, le goût d’apprendre, et celui de forcer le destin. »


Manuel Hurtubise
Manuel Hurtubise

Manuel Hurtubise

Sciences humaines – 1984

Manuel Hurtubise a une carrière fascinante : il est animateur, collaborateur, chroniqueur, reporter, concepteur, producteur et les amateurs de télévision à la recherche d’émissions culturelles et de variétés le retrouvent avec plaisir. Animateur d’émissions télé jeunesse famille pendant une douzaine d’années, il a fait les belles heures des week-ends à Radio-Canada.

Mis en nomination au Gala des prix Gémeaux à plus d’une reprise, Manuel Hurtubise a démontré tout au long de sa carrière la versatilité de son talent en plus de ses qualités d’écoute et de confident naturel, son talent d’intervieweur et d’improvisateur et son humour contagieux.

Marieme Ndiaye
Marieme Ndiaye

Marieme Ndiaye

Sciences humaines – 2002

Dès la fin de ses études en Communication publique à l’Université Laval, Marième s’est lancée dans le milieu culturel, notamment à la télévision comme animatrice, productrice et journaliste culturelle. 

La musique fait aussi partie des talents de Marième : elle a endisqué quatre albums avec le groupe francophone CEA, lequel s’est produit sur les scènes les plus importantes du Québec, mais aussi en France et au Sénégal. Elle lançait, en 2016, son troisième album solo : Jusqu’à l’aube.

Marième est une passionnée de culture dont le talent se manifeste dans tout ce qu’elle entreprend!

« Mon passage au Cégep Garneau, c’est définitivement l’une des plus belles périodes de ma vie.  Le moment après l’adolescence où tout devient possible : les cours qui ouvrent l’esprit, le MOB qui donne envie de refaire le monde, la salle des Pas perdus où l'on apprend à se perdre pour mieux se retrouver et surtout, mon équipe de basketball qui m’accueille et me supporte comme une deuxième famille. Mon passage à Garneau est gravé dans ma mémoire pour toujours et nourrit maintenant mes plus beaux souvenirs. »

Michel Desgagné
Michel Desgagné

Michel Desgagné

Techniques policières – 1977

La carrière de policier de Michel Desgagné a commencé au sein de la Sûreté municipale de Beauport. De 1986 à 1988, il a été instructeur à l’École nationale de police du Québec, puis chargé de cours au Cégep Garneau en Techniques policières. En 1993, lors de l’intégration au Service de police de la Ville de Québec, Michel Desgagné a été affecté comme responsable du développement des ressources humaines. Au fil des ans, il a gravi les différents échelons jusqu’à celui de directeur. Il a été l’initiateur ou le facilitateur du développement de multiples créneaux d’expertises au sein du SPVQ, notamment ceux de la gestion de foules, des mesures d’urgence policières et de l’évaluation des nouveaux phénomènes criminogènes.

Au moment de sa nomination comme directeur en novembre 2011, il cumulait aussi le rôle de coordonnateur d’un projet novateur en matière de sécurité publique, le projet K, qui vise à accroître la résilience de la ville de Québec face à des désastres urbains d’origine naturelle, industrielle ou criminelle.

Phillippe Marquis
Phillippe Marquis

Phillippe Marquis

Sciences de la nature – 2010

Philippe a grandi en suivant les traces de son grand frère Vincent. C’est dans le ski acrobatique, discipline des bosses, qu’il fait sa marque.

Sa carrière atteint des sommets lorsqu'il prend part aux Jeux olympiques de Sotchi en février 2014. C'est un rêve devenu réalité qui le conduira jusqu'en 9e position. Depuis, la confiance et la maturité de Philippe font de lui un des athlètes les plus respectés dans son domaine sportif où il a signé de multiples podiums dont une deuxième place aux Championnats du monde en 2015.

Son engagement et sa personnalité positive font de Philippe un ambassadeur de premier plan que ce soit auprès des jeunes que des moins jeunes.

« Olympien des Jeux d’hiver de 2014 à Sotchi dans la discipline des bosses, je suis membre de l’équipe canadienne de ski acrobatique depuis neuf ans et multiple médaillé sur le circuit de la Coupe du monde. Pour moi, le ski représente une passion et une opportunité d’atteindre mon plein potentiel. J’ai maintenant la chance de parcourir le globe et de représenter le Canada lors des compétitions les plus prestigieuses. Mais, cette chance n’a pas été obtenue sans sacrifice ni compromis, et sans un effort soutenu pour maintenir un équilibre entre sport et études.

Skiant d’un continent à l’autre durant mon parcours collégial, le Cégep Garneau m’a offert l’encadrement nécessaire afin de venir à bout de cette étape charnière du cheminement scolaire. L’efficacité des programmes, l’écoute et la flexibilité des professeurs auront été des facteurs inspirant ma réussite personnelle, scolaire et sportive, tout en facilitant une saine transition vers des études supérieures. »

Pierre Bouillon
Pierre Bouillon

Pierre Bouillon

Sciences humaines – 1971

Pierre Bouillon a fait carrière pendant plus de trente ans comme journaliste et réalisateur à la télévision au Service de l'information de la Société Radio-Canada. À sa retraite, il a travaillé comme attaché de presse au Gouvernement du Québec et s’est investi dans la formation médias. Il est, aussi, conseiller politique.

Pierre Bouillon est de la première cohorte de diplômés du Cégep Garneau : « J’ai été diplômé à l’hiver 1971 au Cégep Garneau (DEC en Sciences humaines). À l’époque, parce qu’on peut dire époque quand ce qu’on raconte s’est déroulé il y a presque 50 ans, Pierre-Elliot Trudeau, comme premier ministre du Canada, et Robert Bourassa, comme premier ministre du Québec, accomplissaient chacun leur premier mandat. La guerre du Vietnam faisait rage, il y avait moins de deux ans que le premier homme avait marché sur la lune, on pouvait fumer dans les hôpitaux, il fallait faire développer nos films de voyage, il n’y avait pas de courriels, pas de cellulaires et… je voulais changer le monde.

Je ne garde que de bons souvenirs du Cégep Garneau. J’y ai trouvé d’excellents professeurs ainsi qu’une vie étudiante stimulante qui m’a permis de faire mes premiers pas en communication, en participant au journal étudiant, et mes premiers pas en politique, en étant un des représentants étudiants au Conseil d’administration du Cégep. Qu’on me permette ici de saluer les professeurs Yves Tessier (histoire) et Jean-Paul Guérette (philosophie), le directeur Alexandre Prévost, et Damien Rousseau, à l’animation étudiante, mort trop tôt, en 2014.

L’énergie que j’ai puisée au Cégep Garneau et les beaux moments que j’y ai vécus m’ont bien préparé pour mes études universitaires en journalisme et information, pour ma carrière de près de 33 ans à Radio-Canada comme journaliste et réalisateur, et pour mes fonctions d’attaché de presse ou de conseiller politique qui ont suivi. Au final, je ne crois pas avoir beaucoup changé le monde, mais je dis merci au Cégep Garneau de m’avoir permis de m’y lancer en toute confiance. »

Pierre-Luc Yao
Pierre-Luc Yao

Pierre-Luc Yao

Sciences humaines – 2003

Pierre-Luc Yao s’est distingué comme athlète des Élans qui, avec ce footballeur exceptionnel,  remportaient le Bol d’or. Il fera ensuite partie du Rouge et Or pendant cinq années au cours desquelles l’équipe remportera trois fois la Coupe Vanier. Il sera recruté par les Eskimos d’Edmonton à titre de joueur professionnel.

Pierre-Luc a obtenu une Maîtrise en administration des affaires de l’Université Laval et est actuellement doctorant en psychologie ainsi que professionnel à l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Renaud Longchamps
Renaud Longchamps

Renaud Longchamps

Sciences humaines – 1973

Poète, romancier, essayiste, critique et librettiste, Renaud Longchamps a publié plus de quarante livres en plus de voir ses œuvres complètes réunies et éditées aux Éditions Trois-Pistoles. Dernièrement, deux de ses recueils de poèmes ont été traduits en espagnol. Au chapitre des honneurs, il a reçu le Prix Émile-Nelligan et le Grand Prix du Festival international de la poésie. Enfin, Bibliothèque et Archives nationales du Québec a fait l’acquisition de la totalité de son fonds littéraire.

« J’ai étudié à Garneau de 1971 à 1973, où j’ai obtenu mon DEC en Sciences humaines. Au cours de mes études, j’ai organisé, entre autres, une Quinzaine des écrivains québécois en plus de participer au journal étudiant. C’est pendant mon séjour que j’ai publié mes deux premiers recueils de poésie Paroles d’ici et L’Homme imminent.

À l’époque, le milieu collégial était très stimulant. Le corps professoral s’impliquait beaucoup et nous poussait au dépassement. De plus, c’est ici que j’ai noué mes plus solides amitiés. Aujourd’hui, je peux dire que ces deux années furent les plus belles de ma vie. »

Crédit photo : Stéphanie Gilbert, photographe

Vincent-Guillaume Otis
Vincent-Guillaume Otis

Vincent-Guillaume Otis

Sciences de la nature – 1998

Son diplôme d’études collégiales en poche, Vincent-Guillaume Otis dépose deux demandes à l’Université Laval : l’une en théâtre à la Faculté de lettres, l’autre en Génie forestier à la Faculté de foresterie. La réponse étant positive dans les deux cas, il choisit le Certificat en théâtre.

Il sera sélectionné parmi 500 autres participants à l’École nationale de théâtre du Canada. Après quatre années de formation dans la prestigieuse institution, il se joint à la communauté artistique montréalaise où il entame sa carrière de comédien en 2003. Depuis, on a pu le voir dans près de 25 pièces de théâtre, une dizaine de films, quatre séries télévisées majeures et plusieurs autres apparitions au petit écran. Père de trois enfants, il enseigne aussi à l’École nationale depuis cinq ans.

« Les deux années et demie que j’ai passées au Cégep Garneau sont parmi les plus belles années de vie. J’ai eu le privilège d’être de la première cohorte d’un programme du Baccalauréat international offert dans le réseau public. J’y ai rencontré des professeurs extrêmement dévoués, brillants et passionnés. J’ai évolué dans un milieu d’apprentissage stimulant et dynamique. J’ai plongé, tête première, dans les activités socioculturelles sans savoir que je faisais mes premières armes dans un domaine qui allait devenir mon métier. Le coup de foudre avec le théâtre, une piqûre que j’ai eue en participant à une production dans la troupe du Cégep. Président de l’Association étudiante, animateur de radio, capitaine de l’équipe d’improvisation, Cégeps en spectacle… Pour moi, Garneau, c’est l’effervescence, le bouillonnement, la vie qui commence. Le début de tout! »

Vincent Marquis
Vincent Marquis

Vincent Marquis

Sciences de la nature – 2003

Diplômé en Science de la nature au Cégep Garneau en 2003, Vincent a fait partie de l’équipe de football des Élans durant trois saisons comme quart-arrière tout en poursuivant une carrière en ski acrobatique (bosses). Il a été membre de l’équipe canadienne de ski acrobatique durant sept ans, remportant huit médailles sur le circuit de la Coupe du Monde. Il a également pris part aux Championnats du Monde en 2009 où il a remporté une médaille de bronze.

Vincent a terminé sa carrière de skieur en 2010 avec une participation aux Jeux Olympiques de Vancouver où il a terminé au 4e rang. Tout au long de sa carrière, il a été impliqué auprès des jeunes en présentant des conférences dans les écoles. Il a terminé sa Maîtrise en physiothérapie en 2014 et pratique depuis dans une clinique privée spécialisée dans le domaine du sport.

Frédéric Paré
Frédéric Paré

Frédéric Paré

Techniques de l'informatique – 2004

Ingénieur logiciel et spécialiste d'applications, Frédéric Paré terminait sa formation avec une compétence entrepreneuriale qui se confirmait déjà au collégial! Ce fier membre de Garneau Travail a réalisé sa formation en informatique qu’il a poursuivie à l’Université Laval. Il plongeait sans tarder dans le monde des affaires avec une énergie créatrice. Il a lancé son entreprise, E’Mind Tek Inc. qui exploite une nouvelle technologie pour le suivi des marchandises en déplacement : l’identification automatique et le suivi d’items par un marqueur d’identification
qui envoie des données à un lecteur en utilisant la communication sans fil.

Frédéric devenait président du Conseil d’administration du Cégep Garneau en 2006, il fut le plus jeune administrateur du réseau collégial à assumer cette importante charge, et ce, pendant 4 ans.

Il s’investit dans le développement de l’entrepreneuriat notamment comme mentor.